Office du Tourisme
de
Grez-Doiceau
Tourisme de
Grez-Doiceau
Tourisme de
Grez-Doiceau

Nl   En

Nos balades


Bossut Gottechain
Bossut et Gottechain formaient une seule commune dans le temps. Ce sont deux villages un peu à l'écart des axes de communication, distants d'un bon kilomètre à vol d'oiseau, établis sur le dessus de collines que sépare la vallée d'un petit ruisseau, le Lambais, affluent du Train.
Eglise Gottechain On part de la place en dessous de l'église. Comme vous le constaterez, Gottechain est un charmant petit village resté encore très campagnard, situé sur une crête en bordure d'un grand plateau. De nombreuses vieilles maisons, de vieux vergers, des potagers,... y subsistent encore.
Au pied de l'escalier qui mène à l'église, prendre le chemin perpendiculaire à la place qui permet d'accéder à la rue de La Bryle. A droite, très grande ferme en carré très typique de la région, des XVIII et XIXième siècle. Imposante grange en long, millésimée de 1804. Quelques belles étables et écuries. Très vaste cour, beau portail d'entrée avec colombier. Corps de logis important du XIXième siècle. Chapelle moderne dédiée à Sainte Rita à l'extérieur.
Tournez à gauche dans la rue de la Bryle. Un peu plus loin à droite, apparaissent les beaux volumes et les toitures d'une ancienne ferme clôturée de la même époque et dans laquelle on pénètre par un beau porche colombier daté de 1833. Nombreux éléments d'architecture intéressants. Ferme toujours en activité.
On continue la rue de la Bryle qui rejoint la rue de Nodebais. Dans la rue de la Ferme du Chapitre, petite ferme intéressante. La rue ou plutôt le chemin de Nodebais se poursuit sur le vaste plateau de Gottechain aux terres de culture très riches. La vue est très dégagée et on peut jouir de panoramas de toute beauté. Très longues vues vers Incourt, Beauvechain, Nodebais. On aperçoit la tour massive de l'église de Tourinnes, la forêt de Meerdael, le dessus de Néthen. Bien entendu, le village de Bossut, et derrière lui, Ottenbourg. Enfin, le village de Gottechain, lui-même.

Guertechin
Ensuite, au premier croisement, prendre à gauche un chemin agricole descendant vers Guertechin. On longe le parc et le château de la Fresnaye, agréable ensemble du XIXième à l'exception d'une tour-colombier datée de 1657 que l'on peut deviner à droite.

Ferme du grand royal Petit et Grand Royal
On traverse la chaussée de Louvain pour prendre la route se dirigeant vers les fermes du Petit et du Grand Royal, cachées dans un fond, à l'abri des regards à partir de la chaussée de Louvain; Pâtures, champs cultivés, bosquets, haies de peupliers et d'aubépines, ...
Laissez le Petit Royal à votre droite (c'est un bel ensemble de bâtiments en briques) et tournez à gauche par le chemin qui passe devant le Grand Royal, ancienne dépendance de l'Abbaye de Valduc à Hamme-Mille, citée depuis 1686. Vaste quadrilatère du XVIIIième , aménagé au XIXième et encore en cours de transformation. Sur le portail d'entrée, armoiries de Thérèse Fioco avec la date de 1754. Belle grange en long; Corps de logis de caractère.


Bossut
Orgues de Bossut Remontez vers le plateau de Bossut par un charmant chemin à travers champs et bosquets. Bientôt apparaissent le village et son clocher, ses habitations groupées, ses anciennes fermes. Ici il ne faut pas hésiter à parcourir le village, à emprunter ses petites rues, à goûter le charme de ses vieilles petites maisons, de ses vieux vergers,de ses chemins creux, ...
A signaler en particulier, l'église, fin XVIIième, dont l'intérieur est intéressant et qui possède un orgue ancien de 1760, un des plus beaux instruments de Belgique. Des concerts d'orgue s'y jouent régulièrement.
A côté, une grosse bâtisse classique, de la fin XVIIIième, avec une très belle façade, anciennement la cure et qui est actuellement un Monastère de sœurs bénédictines.
Derrière l'église, il faut admirer la Ferme du Seigneur, ancien manoir qui appartient aux Seigneurs de Bossut, et dont les grands volumes de briques et pierres blanches s'échelonnent du XVIième au XVIIIième. Aujourd'hui cette ferme est toujours en activité.
Ferme Quasimodo Un peu plus loin, sur l'avenue Labby se trouve une grande ferme en quadrilatère datée de 1784.
Prenez la direction de Grez par les rues Verbanis et Capitaine Linard, retraversez la chaussée de Louvain et prenez, au coin d'un grand hangar le chemin de campagne qui vous amènera à un carrefour où il faut prendre à gauche le chemin empierré qui, aboutit au pied de Gottechain et qui traverse une zone humide de qualité biologique intéressante. Au carrefour dans le bas, prenez le chemin de gauche qui monte. Splendides vues sur Grez, Bossut, Archennes, le Bercuit,...
Vous atteignez ainsi la rue de la Bryle et vous retrouverez facilement la place de l'église où vous aviez laissé voiture ou vélos.

Variante (4 km)
Supplément très agréable à la promenade qui vient d'être décrite et qui peut constituer une promenade en elle-même.
En partant de la grande ferme de la Bryle décrite précédemment, prendre la rue de la Bryle et tourner rapidement à droite dans la rue de Linsmeau. A la première bifurcation, prendre à droite, un chemin agricole qui descend, chemin creux à certains moments, longeant des pâtures.
Vous vous trouvez à cet endroit dans une zone humide proche du Lambais. Tourner à gauche pour remonter vers le bois de Linsmeau par un très beau parcours voisinant des pâtures, cultures, bosquets, bois, haies, chemin creux, ancienne maison du garde, veaux arbres d'essences diverses, conifères et feuillus,... le tout présentant une grande variété et une parfaite harmonie. Au-dessus se trouve la vieille ferme du Linsmeau.
Au carrefour, vous continuez tout droit par un sentier bordant le vois de Beausart - belle hêtraie au début - pour arriver à l'imposante Ferme-Château de Beausart que vous apercevez sur votre droite. Au carrefour, vous verrez une petite bâtisse néo-classique et une petite chapelle en forme de niche en pierre bleue datée sur le socle: "Ave Maria 1775".
Au bout de la drève bordée de peupliers qui se trouve sur votre droite (accès privé), vous pouvez apercevoir le porche-colombier, daté de 1726, et la très belle ferme du château, important quadrilatère du XVIIIième siècle, ancienne propriété de l'abbaye d'Aulne depuis le milieu du XIIième siècle, grange, étables, dépendances diverses avec nombreux éléments architecturaux de qualité. A mentionner, à l'intérieur de la cour, une chapelle dédiée à Ste Gertrude, de facture XVIIième siècle mais d'une origine plus ancienne (propriété privée)
Traversez le carrefour et au carrefour suivant, tournez à gauche pour retourner à Gottechain par un chemin agricole parcourant ce splendide plateau, à 100 mètres d'altitude, dominant toute la région avoisinante. Tous les villages et clochers des environs, apparaissent successivement à l'horizon des champs, des bois, des vergers,...